Accompagnements spécifiques

An Immigrant’s Story

MAI/AOÛT 21

© Pierre Planchenault

Performance danse, paroles et chant
Recréation 2021 dans une version accessible pour les publics sourds/malentendants et aveugles/malvoyants
An Immigrant’s Story sera présenté dans le cadre de Faits d’hiver 2022


Chorégraphie et interprétation : Wanjiru Kamuyu

Création originale octobre 2020
Création LSF/audio-déscription en 2021
Durée : 55 minutes

 

Wanjiru Kamuyu a vécu en Afrique, en Amérique du Nord et en Europe. Cosmopolite, est-elle une immigrée quand elle s’installe dans un autre pays ? Migrant de la danse classique, qu’elle a étudiée pendant son enfance au Kenya, à la danse contemporaine, découverte lorsque ses parents ont émigré aux Etats-Unis, en passant par le butô, son propre corps est en constant déplacement. An Immigrant’s story engage une réflexion sur les notions de déplacement et d’altérité, autant de questionnements qui s’imposent à elle après sa participation à un projet collaboratif avec des réfugié.es. Ce solo interroge la notion d’accueil autant qu’il partage le vécu du déplacement. Il apporte un regard critique et amusé sur les notions de centre et de périphérie telles qu’on les entend dans les discours courants.

 

« Ayant vécu sur trois continents, j’ai eu l’avantage du temps et de l’espace pour acquérir différentes cultures et visions sur notre monde. Le débat actuel sur les (im)migrations, au niveau mondial et dans un contexte politique qu’agitent différentes argumentations, m’a amenée à me questionner et à revoir mon propre parcours de (im)migration. Cela m’a conduit à différencier les notions d'(im)migrants “privilégiés” et d’(im)migrants défavorisés. En été 2017, en Auvergne*, j’ai eu l’opportunité de travailler pour un projet socio-culturel avec 65 jeunes adultes d’Europe de l’Est et onze réfugié.e.s du Proche-Orient et d’Afrique. Leurs récits m’ont marquée. Pour cette création, je m’interroge aussi sur les raisons profondes et les causes des flux de (im)migration. » Wanjiru Kamuyu

 

 

 

Les résidences

Coups de pouce

un • cover MATTER, le corps comme feitiço Marie-Madeleine pourquoi pleures-tu?  Halte Entrez dans la danse TOUCHÉ BE.GIRL

Résidences annuelles

Bouillir le vide Pas de promesse aujourd’hui Nouvelles traces baroques Les statues meurent aussi ELECTRON En relation à l’autre Seul(e). Les Oiseaux / Ateliers de composition autour du travail de Nans Martin / 400 Qui a peur du Rose ? Prévisions chorégraphiques Ethnoscape

Résidences d'interprètes

En pierre et en os Après hier 3 Reflets des îles (de si loin , j’arrive, là) Album de chorégraphies La Ménagère MMDCD De si loin, j’arrive L’inconséquente Résidence interprète M.Schruoffeneger Alien A-Tique Duende Espéranto Edmonde et autres saint(e)s

Accompagnements spécifiques

HURRICANE Just Kid’s Je badine avec l’amour (parce que tous les hommes sont si imparfaits et si affreux) Les Figures de l’Attention Élus PULSE Ustium Vacarmes 2 + 1 An Immigrant’s Story Fil Vie de famille, génération 2 Dans le creux de l’absence Never Stop Scrolling Baby Les Planètes Les Confessions À travers (Le bruit de la pluie qui tombe) INTIMITEITEN Création solo (titre provisoire) Interstitium Vacarmes IRIS : une anatomie de la voix Infernal Practicability Muages ˈstɔːriz Mon vrai métier, c’est la nuit N’ayez pas peur ! « Très loin, à l’horizon » (titre provisoire) Score #1 Récital [Bach to Boulez] Cercle égal demi cercle au carré Tillandsia MAINTENANT, OUI FENOMENO Skyline Slow Torments – L’Homme au Coin INSTANTANÉS #1 Anne-Flore de Rochambeau Les éternels À travers Pourquoi ne sais-tu pas marcher dans la neige ? BPM ANNA Le Triomphe d’Icare Dès Keuy A Taste of Ted Holy Kiss and Cry Anatomie du Silence D’usage Dans la gamme d’une vague INMOST Low Cost Migrant is my name Feu langage ! Men’s dayMinute papillon Titre en cours Aulbinor F(R)AME Les Corps Mous #2 Triptyque : Entrelacs, Catharsis, Cosmos Initio, Opéra chorégraphique pour 5 danseurs et 1 chanteur

Les prochaines échéances

RÉsidence annuelle

Pas de dépôt de dossiers pour des résidences annuelles en ce moment

 

Accompagnement SPÉCIFIQUE /  RÉSIDENCE D’INTERPRète

Pour déposer une demande de résidence d’interprète et d’accompagnement spécifique il faut déposer le dossier 5 mois avant la période d’accueil demandée.

3 dates butoirs : 30 janvier / 15 mai / 30 septembre

Toute compagnie accueillie en résidence doit s’acquitter des droits d’adhésion à l’association de 30 euros.

Postuler

Comment postuler ?

Dossier résidence annuelle

Dossier Accompagnement spécifique interprète