Jeanne Borgel

Jeanne Borgel se forme à la danse contemporaine au Centre Nationale de la Danse à Pantin entre 2006 et 2016 auprès de Marina Rocco. Elle commence en même temps une autre formation au Conservatoire de Bobigny en danse contemporaine et suit des cours de classique auprès de Patrick Dupont, tout cela en 2014. Passionnée, elle continue sa formation dans d’autres écoles : au Centre des Arts Vivants et la Rencontre Internationale en Danse Contemporaine avec Marine Cambrane. Elle danse aussi dans deux compagnies amateurs : la Réponse D, dirigée par Corinne Faure Grise, avec laquelle elle est effectue un spectacle au 104 à Paris, et la Possible Echappée où elle effectue deux stages auprès de Kathys Mépuis. Son parcours l’emmène à une rencontre avec Magali Saby en 2020, et elle intègre son académie Déséquilibre(s) pour y faire deux ans de comédie musicale, et quatre ans de cours de danse inclusives amateurs, et elle finit par intégrer le cursus performance. En 2020, elle passe une audition et intègre une compagnie professionelle, Résonnance, dirigée par Naima Taleb, avec laquelle elle joue un spectacle de rue.

Elle poursuit sa formation à micadances à partir de 2021, à l’Entraînement régulier de l’artiste chorégraphiaue et en cours particuliers avec Mylène Venturini. Elle rencontre Yoann Bourgeois, avec qui elle suit un stage, « le grand saut », en 2022. Elle continue sa collaboration avec Magali Saby, accompagnée d’Irène Van Zeeland dans une compagnie inclusive, Alle Moov, pour le projet « Pulsations 2024 » qui sera joué en juillet 2023. Depuis janvier 2023 elle donne des ateliers de danse contemporaine auprès d’enfants en situation de handicap.

residence

Et alors ?