Accompagnements spécifiques

Nadia Larina

Muages

mai-août 2019

Sont devenus des muages, une sorte de brouillard d’os et de corps, en suspension, qui a continué longtemps à ondoyer à nos côtés avant de se disperser complètement sous les rafales.
Alain Damasio

Les deux corps se cherchent, se rencontrent, s’attirent, se repoussent, se glissent, s’épuisent, se muent, se racontent. L’un est masculin et libanais, l’autre est féminin et russe. Une binarité imposée, imposante. Mais l’humain rencontre le monstre que l’on tient en captivité pour ne l’exposer qu’à de rares occasions. A travers nos histoires personnelles d’étranges étrangers, harceleurs et harcelés, nous cherchons à construire nos « je », nos identités, nos sexualités. D’abord dans nos pays d’origine où toute incitation à « l’étrangeté » est interdite par la loi et considérée comme « contre nature », puis en France et en Europe, plus ouvertement, mais toujours à tâtons, en dépliant la construction sociale qui constitue nos identités, en explorant d’autres possibilités.
Après son premier solo biographique et féministe, inspiré de l’univers du cinéaste Andreï Tarkovski, Nadia Larina, en duo avec Elie Nassar, accompagné de musicien Bastien Fréjaville, se posent des questions chères à Judith Buttler, Paul B. Preciado, Sam Boursier, Virginie Despentes :
Nos corps normatifs et normés, sexués et moulés, reflètent-ils nos identités profondes ? Comment devient-on ce que nous sommes et comment vivons-nous nos identités multiples dont nous ne sommes guère responsables ?


Démarche chorégraphique

La compagnie FluO poursuit un objectif de décloisonner la danse contemporaine : inviter à voir un mélange de styles, de corporéités qui se construisent dans la danse fluide, mais engagée et acrobatique avec une touche de la théâtralité assumée et une forte musicalité.
La danse de Nadia Larina, influencée par sa culture slave et les chorégraphes et les artistes avec lesquels elle travaille en tant qu’interprète (Carole Vergne, Faizal Zeghoudi, Jean-Paul Goude, Cécile Roussat et Julien Lubeck), jongle avec des jeux de poids, d’équilibre et de déséquilibre, avec l’élasticité du mouvent désarticulé qui se projette et occupe l’espace et le temps dans une rythmicité particulière.
La recherche du mouvement dansé personnel, la quête d’une identité, de moyens et d’outils d’expression scénique, des questionnements existentiels sont au cœur de l’activité de la compagnie FluO qui poursuit un objectif de créer des spectacles engagés, portant un message fort et poétique.

www.fluocompany.com

Les résidences

Résidence Danse Dense

Storiz

Résidence Ville de Paris

Aurélie Berland
Suite P

Résidence annuelle

Bruno Benne
Nouvelles traces baroques
Aurélie Berland
Les statues meurent aussi
Raphaël Soleilhavoup
ELECTRON
Mélanie Perrier
En relation à l’autre
Nans Martin
Seul(e). Les Oiseaux / Ateliers de composition autour du travail de Nans Martin / 400
Françoise Tartinville
Qui a peur du Rose ?
Myriam Gourfink
Prévisions chorégraphiques
Cécile Proust
Ethnoscape / Cécile Proust

Résidence interprète

Rebecca Journo
La Ménagère
Julie Salgues
De si loin
Carole Quettier
L’inconséquente
Marie Schruoffeneger
Résidence interprète M.Schruoffeneger
Pauline Tremblay
Alien
Sophie Blet
A-Tique
Aurélia Jarry
Duende
Gwen Rakotovao
Espéranto
Christine Armanger
Edmonde et autres saint(e)s

Accompagnements spécifiques

Laetitia Arnaud
Infernal
Maria Jesus Sevari
Practicability
Nadia Larina
Muages
Joachim Maudet
ˈstɔːriz
Jeanne Alechinsky et Yohan Vallée
Mon vrai métier, c’est la nuit
Christine Hassid
N’ayez pas peur !
Alexandre Fandard
« Très loin, à l’horizon » (titre provisoire)
Nina Vallon et Aurélien Richard
Score #1 Récital [Bach to Boulez]
Chantal Loïal
Cercle égal demi cercle au carré
Anne Perbal
Tillandsia
Gaël Sesboüé
MAINTENANT, OUI
Laura Simi
FENOMENO
Santiago Sempere
Skyline
Vincent Lacoste
Slow Torments – L’Homme au Coin
Christian et François Ben Aïm
INSTANTANÉS #1 Anne-Flore de Rochambeau
Gilles Verièpe
Les éternels
Olivier Bioret
À travers
Nicolas Turicchia
Pourquoi ne sais-tu pas marcher dans la neige ?
Rémi Esterle
BPM
Laura Arend
ANNA
Sébastien Thill et Debra Shannon
Le Triomphe d’Icare
Mathieu Hernandez
Dès Keuy
Maud Pizon et Jérôme Brabant
A Taste of Ted
Shlomi Tuizer
Holy
Nedjma Merahi
Kiss and Cry
Maxence Rey
Anatomie du Silence
Solène Bossu
D’usage
Rafael Alvarez / BODYBUILDERS
Dans la gamme d’une vague
Anthony Couroyer, Camille Lélu et Vivien Letarnec
INMOST
Raphaël Soleilhavoup
Low Cost
Peter Nkoghé
Migrant is my name
Olivia Lioret
Feu langage !
Maria Montero
Men’s day
Minute papillonCatherine Berbessou
Titre en cours
Camille Cau
Aulbinor
Erika Zueneli
F(R)AME
Vincent Lacoste
Les Corps Mous #2
Veronika Akopova
Triptyque : Entrelacs, Catharsis, Cosmos
Tatiana Julien
Initio, Opéra chorégraphique pour 5 danseurs et 1 chanteur

Les prochaines échéances

Residence annuelle

Date limite dépôt des dossiers  : 15 juin 2018

Accompagnement / INTERPRète

Pour déposer une demande de résidence d’interprète et d’accompagnement spécifique il faut déposer le dossier 5 mois avant la période d’accueil demandée.

Toute compagnie accueillie en résidence doit s’acquitter des droits d’adhésion à l’association de 30 euros.

Postuler

Comment postuler ?

Dossier résidence annuelle

Dossier Accompagnement spécifique interprète