Accompagnements spécifiques

Dans le creux de l’absence

MAI/AOÛT 21

© Célestine Peuchot

 

Chorégraphie : Eva Assayas
Interprétation : Soline Beillard, Solène Bossu, Carole Quettier

 

Dans le creux de l’absence, pièce pour trois danseuses, prolonge la recherche entamée avec la création du solo Le vrai lieu. Celui-ci interrogeait la capacité de l’écriture chorégraphique à fonder un lieu intérieur et ce trio, quant à lui, tend à rendre visible le chemin de la danse dans des corps qui se disloquent et se reconstruisent.

L’image sur laquelle se fonde cette création est un tableau du peintre danois Hammershoi : ses  Trois Jeunes Femmes, figées par sa peinture, sont représentées dans des postures résignées, assises proches les unes des autres et comme absentées d’elles-mêmes. Alors que leur promiscuité physique se traduit par le contact du bas de leur corps, leur éloignement intérieur est signifié par les larges aplats de gris qui couvrent les murs, séparant et délimitant le haut de leur silhouette.

Plus encore que la série d’intérieurs vides qu’a peints Hammershoi, ce tableau traduit une absence saisissante, d’autant plus remarquable que les trois personnages occupent la quasi-totalité du cadre. C’est à partir de cette représentation imagée du vide que s’articule la création du trio : à la fois comme point d’ancrage, comme lieu de passage, et comme finalité du geste.

En faisant ainsi écho au « vide » que Laurence Louppe définit comme le lieu par lequel « il faudrait passer sans cesse pour réinventer un corps », les trois interprètes creuseront en elles à la recherche de cette vacuité première d’où peut surgir le geste.

La création de ce trio œuvre ainsi au réveil de corps abandonnés et silencieux, mettant à nu cette « carrière d’où le démiurge tire son matériau élémentaire » : le geste dansé.

Les résidences

Coups de pouce

Halte Entrez dans la danse TOUCHÉ BE.GIRL

Résidences annuelles

Bouillir le vide Pas de promesse aujourd’hui Nouvelles traces baroques Les statues meurent aussi ELECTRON En relation à l’autre Seul(e). Les Oiseaux / Ateliers de composition autour du travail de Nans Martin / 400 Qui a peur du Rose ? Prévisions chorégraphiques Ethnoscape

Résidences d'interprètes

En pierre et en os Après hier 3 Reflets des îles (de si loin , j’arrive, là) Album de chorégraphies La Ménagère MMDCD De si loin, j’arrive L’inconséquente Résidence interprète M.Schruoffeneger Alien A-Tique Duende Espéranto Edmonde et autres saint(e)s

Accompagnements spécifiques

Vacarmes 2 + 1 An Immigrant’s Story Fil Vie de famille, génération 2 Dans le creux de l’absence Never Stop Scrolling Baby Les Planètes Les Confessions À travers (Le bruit de la pluie qui tombe) INTIMITEITEN Création solo (titre provisoire) Interstitium Vacarmes IRIS : une anatomie de la voix Infernal Practicability Muages ˈstɔːriz Mon vrai métier, c’est la nuit N’ayez pas peur ! « Très loin, à l’horizon » (titre provisoire) Score #1 Récital [Bach to Boulez] Cercle égal demi cercle au carré Tillandsia MAINTENANT, OUI FENOMENO Skyline Slow Torments – L’Homme au Coin INSTANTANÉS #1 Anne-Flore de Rochambeau Les éternels À travers Pourquoi ne sais-tu pas marcher dans la neige ? BPM ANNA Le Triomphe d’Icare Dès Keuy A Taste of Ted Holy Kiss and Cry Anatomie du Silence D’usage Dans la gamme d’une vague INMOST Low Cost Migrant is my name Feu langage ! Men’s dayMinute papillon Titre en cours Aulbinor F(R)AME Les Corps Mous #2 Triptyque : Entrelacs, Catharsis, Cosmos Initio, Opéra chorégraphique pour 5 danseurs et 1 chanteur

Les prochaines échéances

RÉsidence annuelle

Pas de dépôt de dossiers pour des résidences annuelles en ce moment

 

Accompagnement SPÉCIFIQUE /  RÉSIDENCE D’INTERPRète

Pour déposer une demande de résidence d’interprète et d’accompagnement spécifique il faut déposer le dossier 5 mois avant la période d’accueil demandée.

3 dates butoirs : 30 janvier / 15 mai / 30 septembre

Toute compagnie accueillie en résidence doit s’acquitter des droits d’adhésion à l’association de 30 euros.

Postuler

Comment postuler ?

Dossier résidence annuelle

Dossier Accompagnement spécifique interprète