Suite P

Ligne d’erre, Fernand Deligny

La création Suite P et les actions culturelles proposées pendant cette résidence trament des liens entre les recherches ébauchées pendant la création Pavane… et celles qui s’ouvrent avec les reconstructions en cours des œuvres de Karin Waehner*, entre la danse moderne américaine et allemande. Ce balancement ou enregistrement pendulaire du sismographe pourrait bien être le mode opératoire; à l’écoute des sollicitations que représentent les recueils de partitions d’exercices techniques modernes compilés et fréquentés où des éléments de langage et des modes appellent de petites histoires abstraites, comme des berceuses où l’on retrouve un lieu commun qui délie les langues. La forme de partition-palimpseste explorée sera celle du manuscrit où l’augmentation et la réduction collaborent, se différenciant pour plusieurs danseurs sur le modèle de l’oeuvre ouverte.

Ces sources sont comparables aux anecdotes qu’il ne faudrait pas selon Arlette Farges traiter de manière anecdotique mais au contraire tenter de leur rendre leur part énigmatique, révélatrice, inattendue qui empoigne le réel vers un ailleurs, qui donne à espérer, comme le lieu où se passe une entrée en scène des forces ; leur rendre leur place inventive et anxieuse dans le cours saccadé des événements.

( * la présentation de ces reconstructions aura lieu le 15 décembre 2017 au CND, dans le cadre du projet de recherche « Karin Waehner, une artiste migrante. Archive, patrimoine et histoire transculturelle de la danse » mené depuis 2015 par les membres du Projet Waehner (Isabelle Launay, Sylviane Pagès, Mélanie Papin et Guillaume Sintès).)

http://www.cie-gramma.aurelieberland.com

Les résidences

Coups de pouce


Entrez dans la danse

TOUCHÉ

BE.GIRL

Résidences annuelles


Bouillir le vide

Pas de promesse aujourd’hui

Nouvelles traces baroques

Les statues meurent aussi

ELECTRON

En relation à l’autre

Seul(e). Les Oiseaux / Ateliers de composition autour du travail de Nans Martin / 400

Qui a peur du Rose ?

Prévisions chorégraphiques

Ethnoscape

Résidences d'interprètes


3 Reflets

des îles

Album de chorégraphies

La Ménagère

MMDCD

De si loin, j’arrive

L’inconséquente

Résidence interprète M.Schruoffeneger

Alien

A-Tique

Duende

Espéranto

Edmonde et autres saint(e)s

Accompagnements spécifiques


Les Planètes

Les Confessions

À travers (Le bruit de la pluie qui tombe)

INTIMITEITEN

Création solo (titre provisoire)

Interstitium

Vacarmes

IRIS : une anatomie de la voix

Infernal

Practicability

Muages

ˈstɔːriz

Mon vrai métier, c’est la nuit

N’ayez pas peur !

« Très loin, à l’horizon » (titre provisoire)

Score #1 Récital [Bach to Boulez]

Cercle égal demi cercle au carré

Tillandsia

MAINTENANT, OUI

FENOMENO

Skyline

Slow Torments – L’Homme au Coin

INSTANTANÉS #1 Anne-Flore de Rochambeau

Les éternels

À travers

Pourquoi ne sais-tu pas marcher dans la neige ?

BPM

ANNA

Le Triomphe d’Icare

Dès Keuy

A Taste of Ted

Holy

Kiss and Cry

Anatomie du Silence

D’usage

Dans la gamme d’une vague

INMOST

Low Cost

Migrant is my name

Feu langage !

Men’s day
Minute papillon
Titre en cours

Aulbinor

F(R)AME

Les Corps Mous #2

Triptyque : Entrelacs, Catharsis, Cosmos

Initio, Opéra chorégraphique pour 5 danseurs et 1 chanteur

Les prochaines échéances

RÉsidence annuelle

Pas de dépôt de dossiers pour des résidences annuelles en ce moment

 

Accompagnement SPÉCIFIQUE /  RÉSIDENCE D’INTERPRète

Pour déposer une demande de résidence d’interprète et d’accompagnement spécifique il faut déposer le dossier 5 mois avant la période d’accueil demandée.

3 dates butoirs : 30 janvier / 15 mai / 30 septembre

Toute compagnie accueillie en résidence doit s’acquitter des droits d’adhésion à l’association de 30 euros.

Postuler

Comment postuler ?

Dossier résidence annuelle

Dossier Accompagnement spécifique interprète