Stefania Rossetti

Son travail et ses recherches portent sur l’improvisation et la composition chorégraphique entre danses animistes et créations chorégraphiques contemporaines. Elle a commencé sa carrière internationale en tant que danseuse à l’âge de vingt-deux ans avec de nombreux metteurs en scène et chorégraphes italiens et étrangers. Il est diplômé en tant que professeur au Centre National de la Danse de Pantin et en quelques mois il a obtenu un diplôme en Anthropologie et Ethnologie à Strasbourg. Elle a donné une conférence à l’Université CESMAG pour le Festival International Corpo Carnaval en Colombie, puis a rejoint la Fondation Internationale de Recherche CIRRAS sur les Arts du Spectacle à Paris, tient une conférence sur le campus universitaire de la Maison de L’Homme. Elle a récemment reçu à Gênes le prix international de la photographie en tant qu’artiste émergente avec la photo ethnographique: Kind of Love Shape. Au fil des années, Stefania a créé une vingtaine de créations entre l’ Europe, Amérique latine et l’Asie en collaboration avec les artistes: Nicolas Becker, Vincent Moon, Ivan Sagita, Zarina Muhammad, Andres Davila, Ali Lham, Fredy Vallejos, Julio Eraso, Noor Ibrahim, Julien Lesle. Elle a publié des articles et des essais sur la recherche en danse: Article, Madame Danza, In Viaggio con la Danza, Lia Courrier, 2017; Essai, Les danseurs Mediums des Pawang, Journal International Performing Arts Universitalia, 2018; Publication de Voci Versate Ianst Poems, Pagine éditeur Rome, et The art of Jatilan in the Java of the 21st Century, Italian Society of Anthropology and Ethnology 2021.