Marika Rizzi

Parallèlement à son activité d’interprète elle s’approche des pratiques somatiques, de l’improvisation et du contact improvisation. Dans son parcours de recherche elle suit l’enseignement de Kirstie Simson, Simone Forti, Lisa Nelson, Steve Paxton à l’occasion du film « Material for the Spine », Nancy Stark Smith et Mike Vargas, Vera Orlock en BMC. En 2012 elle participe au projet SPCP avec Deborah Hay pour la transmission du solo « Dynamic » témoigné dans le documentaire «Turn Your F*^king Head». Elle vient de terminer une recherche master sur les pratiques de Kirstie Simson et de Deborah Hay à partir de sa propre expérience auprès des deux artistes. Dans son travail et son propre enseignement elle privilégie une approche expérimentale qui interroge la notion de recherche en mouvement.