Lotus Eddé Khouri

Lotus Eddé Khouri travaille à des performances, spectacles et vidéos où la danse, toujours réduite à son plus simple appareil, s’accointe à d’autres pratiques et à des situations « in situ » aussi bien quotidiennes que singulières, avec le désir de vivre des frottements de temps, d’espace et d’humeur et donner ainsi la possibilité d’attentions multiples, pour celui qui fait ou celui qui regarde. Elle crée sa première pièce au Liban, en 2011, Le Temps l’Emportera, remarquée au Festival International des Brigittines et Tournures, en 2014, au Théâtre Monty à Anvers. Elle écrit un solo, Affixe, pour le danseur Claudio Ioanna en Italie en 2015. Elle s’interroge sur la danse dans différents contextes et présente régulièrement depuis 2016 Danse d’intérieur, un solo pour celui qui est « chez lui » et où la proximité physique avec le spectateur est extrême, et à l’inverse, La Lenteur des nus, cortège chorégraphique en extérieur sous forme d’appel à participants dans des espaces publics.

Depuis 2012, elle travaille avec le musicien Jean-Luc Guionnet : Volatil Lambda, Ce qui dure dans ce qui dure, et Reciprocal Scores sont des performances ou pièces chorégraphiques dans lesquelles danse et musique entrent en relation dans une véritable réciprocité et dont la forme dépend du lieu choisi. Elle collabore depuis 2014 avec le plasticien et danseur Christophe Macé sous le nom de Structure-Couple. Ensemble, ils réalisent plusieurs miniatures chorégraphiques : Cosy, Porque, Boomerang, Orgabak et Fatch — régulièrement en tournée. En 2019, répondant à une commande du collectif de musiciens Gamut en Suisse, elle compose 7 Lines, une pièce musicale et performative pour cet ensemble.