Eric Languet

S’il sait en accepter les codes et les conventions, Eric Languet avoue n’avoir jamais si s’intégrer à un groupe. Et c’est dans doute ce sentiment d’illégitimité qui nourrit depuis trente ans son parcours de danseur et chorégraphe, questionnant la marge, l’a-normalité, invitant au bal ceux que la vie ne destinait pas à danser. Des groupes il en a pourtant intégré quelques-uns, et non des moindre : après avoir découvert la danse à l’île de la Réunion, où il a grandi, il étudie au CNR de Rueil-Malmaison et embrasse la carrière de danseur classique. Une carrière qui le mènera à l’Opéra de Paris, puis au Royal New-Zealand Ballet où il sera nommé danseur étoile puis chorégraphe résident. S’il y respecte la hiérarchie de mérite, il goûte en revanche moins l’étiquette que son statut de danseur étoile lui suggèrerait d’adopter.

Présentation publique

Ma vie sans bal