Alexandre Blondel

Artiste pluridisciplinaire, son travail s’oriente vers la recherche d’un langage entre danse et acrobatie. Avec la compagnie CARNA qu’il dirige, il crée plusieurs pièces autour du « minoritaire » nourri par des recherches en sociologie: « Les bruleurs de route », sur la question de la clandestinité, « 3949, veuillez patienter », autour du monde du travail, ou encore « le paradis des autres » sur notre rapport aux croyances. Il s’engage sur les trois prochaines saisons sur un diptyque entre genre et classe, « Des femmes respectables » et « De la puissance virile ». Il est actuellement en Master de recherche Sociologie à l’Université de Nantes.
Parallèlement, il a été interprète auprès de nombreuses cies de cirque, contemporaine ou hip-hop entre autres pour la cie Farid’o, la cie Éolienne, la cie Daruma et collabore encore actuellement avec la cie Adéquate ou la cie Lo.