Saâdia Souyah

saa%cc%82dia-souyah

Première danseuse orientale à avoir été invitée au Centre National de la Danse à Paris (2003 Carte Blanche). Cabarets orientaux parisiens accompagnée par les meilleurs musiciens, incursion au théâtre chez Guy Jacquet et la Compagnie des Quatres Chemins, dans Trakiniaï, une tragédie grecque « arabisée » , immersion dans l’univers de Bartabas, au Théâtre Zingaro, en tant que chanteuse-danseuse berbère dans Opéra équestre, plongée dans le summum de l’art occidental à l’occasion de sa participation deux années consécutives à l’opéra L’Enlèvement au sérail, de Mozart, au Festival de Salzbourg…

Son travail éclectique est le fruit de ses multiples expériences artistiques. De sa rencontre avec le bûto de Sumako Koseki, du travail sur l’espace-temps de Laura Sheleen, du Théâtre du Mouvement, et de sa connaissance des danses du monde arabe et berbère. Elle suit l’enseignement de France Schott-Bilman en Expression Primitive 2010-2012.

www.ciesaadiasouyah.fr