Danseurs professionnels - ERD

Pour une Écologie du corps

Martha Rodezno

Du 4 au 8 juin 2018

Studio Biped

A partir d’une écoute fine de l’état du corps tel qu’il est, apprendre à régénérer son potentiel de mouvement.
Ce préalable exige d’établir le silence nécessaire afin de mieux entendre et de rendre possible un accordage entre le système sensoriel et le système moteur.

Découvrir grâce à une grande lenteur de toucher et/ou d’immobilité active de perception, les dimensions internes et volumiques du corps se percevant par lui même, c’est :
– Se mouvoir à partir d’un état de non effort, en connectant sensation et action pour composer une danse unifiante et régénérante.
– Optimiser le passage à l’action en trouver une verticalité tranquille qui se tient avec le minimum d’effort.
– Sentir le lien entre la profondeur de l’os vers la légèreté de la peau.
– Danser avec une qualité de perception fine des appuis et des déplacements du corps dans l’espace.

Pour passer à la dynamique du mouvement en conservant ces qualités d’épaisseur, de volume et de présence qui se sont données lors des moments d’écoute, de lenteur et d’immobilité.
De cet état de grande perception du « ici et maintenant », à partir d’improvisations dansées décrypter les outils et matériaux utiles à la composition instantanée (mouvement, espace, imaginaire… ) et laisser venir l’opportunité de la nouveauté et de la créativité.

04 juin 2018 de 10h à 12h, studio Biped
05 juin 2018 de 10h à 12h, studio Biped
07 juin 2018 de 10h à 12h, studio Biped
08 juin 2018 de 10h à 12h, studio Biped