Ikche Wishasha*- L’homme nouveau

Nathalie Pernette

Mardi 18 septembre 2018 à 20h

* Être humain, en Sioux Lakota

Chorégraphie : Nathalie Pernette, assistée de Regina Meier
Interprétation : Nathalie Pernette
Création musicale : Franck Gervais / Avec la voix de Jean-Pascal Vendange et des extraits choisis du Manifeste du Parti communiste / Costumes : Fabienne Desflèches / Conception des tatouages éphémères : Daniel Pernette, Marc Simonart / Lumières et régie générale : Caroline Nguyen

Achetez vos places

Et si l’Homme nouveau était une femme ?
Plus sérieusement, cette pensée, ce mouvement, cette tentative de transformer l’être et les liens, le personnel et le collectif a souterrainement influencé ma vie professionnelle et privée.
Ma place de femme vis-à-vis de la gent masculine, une volonté farouche d’égalité et de justice, comme la construction d’une compagnie au fonctionnement par pôles de responsabilité doit à cette utopie et à une enfance bercée par une pensée d’extrême gauche.
Que reste-t-il aujourd’hui de l’Homme nouveau ? Une déception, un ratage, un nouvel espoir ?
Si je ne renie pas mes origines, je souhaite aujourd’hui, par mon parcours de danseuse et chorégraphe, défendre une certaine façon d’être au monde et aux autres et donner une autre place au corps, dans une société qui cultive l’image comme l’immobilité…
La part sensuelle, le sens du toucher sont des notions que je désire rendre palpables dans cette création en solo.
Une sensualité croisée aux fondements de la pensée de gauche, soit la chorégraphie d’un effeuillage sur les mots du Manifeste du Parti communiste (Marx et Engels).
Car on peut supposer que l’Homme nouveau a la nécessité de renaître ou de se mettre à nu, ce qui ne manque pas de laisser entrevoir quelques brins de peau.

Ikche Wishasha*- L’homme nouveau est en soirée partagée avec Les Passagers dans le cadre du festival Bien Faits ! 2018

tarif plein 16€ / tarif réduit 13€ / tarif adhérent 10€