Une Semaine… (pièce pour et avec danseurs amateurs)

Raphaël Soleilhavoup

Vendredi 21 décembre à 20h - studio May B

Une semaine…  est une création chorégraphique au format court (entre 20 et 30 minutes) proposée dans le cadre des pratiques artistiques amateurs à des interprètes d’horizons divers et ayant ou non déjà une pratique artistique.
Une création sur un temps condensé, le travail se déroule sur 5 jours consécutifs avec une restitution publique le cinquième jour.

La durée prédéterminée et volontairement courte de cette création met en jeu l’urgence de l’écriture, la nécessité de faire des choix, de mémoriser rapidement ce qui se trame sans présumer ou présupposer de ses propres possibilités, compétences ou niveau technique éventuels.

Une semaine pour créer, avec pour outils de départ les fondamentaux de la danse contemporaine (corps, espace, temps), avec pour contrainte la durée du projet.
Une semaine pour vivre l’expérience de l’abstraction, de la composition, de l’improvisation, de l’interprétation.
Envisager la spatialisation, se situer au sein d’un groupe et d’un espace défini par le plateau et penser la lumière, les costumes, la musique, le texte ou tout autre matériau ayant sa place dans la création qui s’écrit au cours de ces cinq jours.

Chaque journée débutera par un travail d’échauffement, d’exercices pour mobiliser, centrer, libérer les corps afin de rendre chacun présent à lui-même et au processus de créativité.
Des improvisations, des compositions individuelles et collectives verront ainsi le jour. Certaines resteront, d’autres seront creusées, d’autres encore laissées.

Un chemin d’expérimentation :
Qu’est-ce qui se crée comme histoire? Quels états les sensations éveillent-elles chez les interprètes ? Sur quel imaginaire s’appuyer pour développer un mouvement ?
À partir de consignes et de propositions données, un éventail de situations et de séquences vont naître, fruit de ce que chacun proposera, écrira, dans l’instant, ici et maintenant.
Ainsi chaque jour, l’objet chorégraphique se développera.

S’autoriser le danger du rien, de ne pas réussir, de ne pas savoir au préalable et faire confiance à l’émulation voire à la collégialité.

Chorégraphe : Raphaël Soleilhavoup
Compagnie : La Césure
Durée : 30 minutes