L’Homme au Coin

Vincent Lacoste

17 août 2018 de 15h à 17h studio So Schnell

Le cycle de performances Slow Torments expose des corps mis à l’écart, séparés du mouvement général de la société et du monde, soit par leur propre volonté, soit de manière subie. Le public est amené à circuler librement, entrer ou sortir, sachant que la durée de sa visite sera probablement plus brève que celle de la performance elle-même (2h).

Pour L’Homme au Coin, un homme seul dans un coin est réduit à un espace limité, éclairé de façon frontale par un projecteur sur pied. Dans cette réduction qu’il subit, le danseur change nerveusement de position, et ceci de façon irrégulière : de l’affût à la menace, de la course sur place à la fatigue, d’une position couchée à la verticale.

Le coin est seul éclairé, la pièce autour est obscure, des coussins au sol proposent au public des assises.

L’espace sera sonorisé, invitant simultanément à une contemplation et à une dynamique de perturbations qui vient alimenter la nervosité du danseur.

 

Générique du spectacle :
avec Stéphane Couturas
scénographie de Sophie Larger
composition sonore de Christophe Séchet

Compagnie : Le Relais / Groupe Expir