D’usage

Solène Bossu

5 septembre à 18h30

D’usage, c’est avant tout un groupe qui partage le même langage. C’est aussi la répétition et l’usure d’une phrase, permettant de faire émerger des individus partageant un espace commun. Mais quand apparait la nécessité de jouer avec les lisères, d’en sortir, que reste-t-il de ce noyau?

D’usage a été pensé à partir de la lecture du Corps utopique de Michel Foucault. L’écriture est proche du corps et de la chair: nous ne pouvons échapper à notre corps, mais que choisissons nous de faire apparaitre? Que l’autre voit-il de nous à notre insu? Ici, grâce à un corps commun, D’usage met en tension l’espace du dedans et du dehors, l’espace social et l’espace intime. La pièce se joue de cette ambiguïté: trouver sa singularité à partir d’un même geste.

Le dispositif de répétition invite alors à une autre forme de rencontre, et transforme un ersatz de groupe en un collectif en mouvement, un ensemble à plusieurs voix qui interroge les moyens de porter un geste à plusieurs.

Générique du spectacle :
Chorégraphie: Solène Bossu, avec la complicité des interprètes.
Interprètes: Charlotte Bossu, Sijia Chen, Hannah Le Mesle, Fabien Gautier, Chloé Meunier, Anne Quaderi, Annabelle Rosenow.
Partenaires: La ferme du Buisson, Visages du Monde, Laboratoires d’Aubervilliers, CND, le Théâtre 95.
compagnie : Les Parleuses / https://www.facebook.com/lesparleuses/