Cécile Robin Prévallée et Sébastien Ly

Diplômée du CNSMD de Lyon, Cécile Robin Prévallée intègre successivement le Ballet National de Marseille, le Ballet de l’Opéra National du Rhin, les Ballets de Monte-Carlo et le Ballet du Grand Théâtre de Genève. Elle est également invitée par Maurice Béjart pour interpréter le rôle de l’Élue dans son « Sacre du Printemps ». Pendant 12 années, elle danse sur les scènes du monde entier, notamment dans des pièces de Jiri Kylian, William Forsythe, Carolyn Carlson, Gilles Jobin, Lucinda Childs, Benjamin Millepied, Malou Airaudo, Jo Stomgren, Dominique Bagouet, Saburo Teshigawara, Sidi Larbi Cherkaoui.

Depuis 2009, Cécile cumule les projets comme danseuse-interprète indépendante avec les chorégraphes Michel Kéléménis, Mariko Aoyama, Joëlle Bouvier, Eric Oberdorff, Davy Brun, Sébastien Ly, la plasticienne Aurélie Mathigot, le réalisateur Damien Odoul, les metteurs en scène Daniela Labbé Cabrera et Aurélie Leroux. Elle tourne également dans des films sous la direction des chorégraphes Joëlle Bouvier et Eric Oberdorff. En parallèle, elle est l’assistante d’Éric Oberdorff pour ses collaborations et créations ainsi que de Sébastien Ly.

Également pédagogue et enseignante, elle intervient régulièrement pour le CDCN Le Pacifique, la Compagnie Humaine, la Compagnie Joëlle Bouvier, la Compagnie Ando, la Compagnie Kéléménis pour leurs projets pédagogiques.

Cécile a collaboré avec Sébastien Ly sur les projets « Outremer » (danseuse), »Au-delà de l’absence » (danseuse & assistante) et « Aux portes de l’oubli » (danseuse & assistante).

Après une licence à l’Université des Sciences Économiques de Marseille, Sébastien Ly se forme au Centre National de Danse Contemporaine d’Angers.
Il rejoint le Centre Chorégraphique National de Nantes sous la direction de Claude Brumachon. Puis il part pour Londres et travaille avec Punchdrunk Theatrical Experiences où il développe une danse performative en interaction directe avec le public. De retour en France, il travaille aussi en danse baroque avec Béatrice Massin. Sébastien perfectionne son travail d’improvisation auprès du poète grec Dimitris Kraniotis et de Christine Kono. Désireux de questionner le rapport au public, Sébastien fonde la compagnie Kerman en 2005.
Son travail se déploie sur scène, mais aussi in situ dont une partie dans des musées. En 2018, il débute un nouveau cycle de travail intitulé Habitons le monde.
Depuis 2017, Sébastien Ly mène un projet de coopération culturelle entre la France et le Vietnam, avec notamment la création du Festival transdisciplinaire Krossing Over Arts Festival à Ho Chi Minh-Ville, Vietnam, grâce au soutien de l’Institut français et de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur.