Pierre-Emmanuel Sorignet

Ce projet est mené par Pierre Emmanuel Sorignet, sociologue, titulaire d’une thèse de sociologie; professeur de sociologie à l’université de Lausanne (UNIL) et collaborateur au bachelor danse de l’école supérieure de danse et théâtre de Lausanne (Manufacture), Il a été danseur interprète depuis 17 ans avec les compagnies Silenda (Laura Simi et Damiano Foa), CFB 451 (Christian et François Ben Aïm) et le centre chorégraphique national de Caen (Fattoumi Lamoureux). Collaboration récente avec Alexandre Blondel (Compagnie Carna) en 2014-2015 et en 2017-2018 pour un trio.

De la question de l’immigration , en passant par les rapports entre individu et collectif, jusqu’à la question du vieillissement les projets réalisés par Pierre-Emmanuel Sorignet depuis 2013 se déclinent autant en solo qu’en trio ou plus récemment en groupe (20 danseurs amateurs en 2016 et 2018). Les premiers projets (« un camion dans la tête », « Judas ou la trahison ») sont inscrits dans une abstraction incarnée, dans lesquels les interprètes mettent en jeu leur propre trajectoire dans une écriture abstraite élaborée en commun. Cette démarche se prolonge aujourd’hui s’est constitué sous la forme du collectif beit, structure souple et ouverte, propices aux échanges.

Spectacles

Les Passagers