Karima El Amrani

© Sam Coren

Karima El Amrani a commencé la danse à l’âge de dix ans à la Manufacture-Vendetta Mathea à Aurillac. Elle se forme ensuite en danse contemporaine au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. Elle s’installe à Londres en 2011 où elle travaille pour Hofesh Shechter. Depuis 2013, elle collabore avec Christoph Winkler à Berlin, Clod Ensemble à Londres et la Compagnie 7273 à Genève. Parallèlement, elle se certifie dans l’enseignement du yoga ashtanga et rejoint les projets chorégraphiques de David Drouard, Damien Jalet et récemment Thomas Lebrun au Centre Chorégraphique National de Tours. Elle a étudié au sein du département danse de l’Université Paris 8, dirigé par Isabelle Launay et Isabelle Ginot, dans l’optique de commencer un cycle de recherche accompagnant son travail chorégraphique. La compagnie smitten a été créée en 2018 et s’articule dans la continuité de son parcours d’interprète, comme un laboratoire de recherche extensible et poreux accueillant en son sein de multiples problématiques et désirs mouvementés. Album de chorégraphies en est la première création.

spectacles

residence