Christian et François Ben Aïm

Les « frères Ben Aïm », danseurs chorégraphes, ont développé un travail riche d’une vingtaine de créations qui s’échelonnent sur vingt ans de collaboration en binôme, renforcé par des complicités artistiques venues de divers horizons.
Une histoire comme un sillon à creuser, dans l’expertise d’un travail de terrain en lien avec les lieux et les territoires.
En 1997, la pièce A l’abri du regard des hommes, avant d’aller mourir ailleurs est un acte fondateur, une pièce hybride où danseurs et comédiens partageaient la même énergie physique et brute. Suivront dans la même veine La Frontera ou Ne vous fiez pas au titre, il peut encore changer, pour une danse non dénuée d’humour et pleine de surprises.
Parmi leurs pièces emblématiques, on retient également le diptyque autour de l’univers de Bernard-Marie Koltès, Carcasses, un oeil pour deux et En plein cœur où le texte résonne dans une scénographie, une création musicale sur-mesure.
En 2011, L’ogresse des archives et son chien joue pleinement le croisement entre les disciplines, tandis que Valse en trois temps flirte avec le dépouillement.
La légèreté des tempêtes (2014), Peuplé, dépeuplé (2016) et Brûlent nos cœurs insoumis (2017) confirment la place essentielle de la musique live dans leur démarche, en réunissant sur le plateau danseurs et musiciens, sur des compositions originales.
Actuellement, Christian et François Ben Aïm travaillent à leur seconde pièce jeune public Mirages — Les âmes boréales, qui sera créée en novembre 2018. C’est aussi l’année de démarrage du projet Instantanés : série de soli féminins qui verront le jour jusqu’en 2022. Portraits courts et intimes, formes légères qui pourront vivre
de manière autonome, ou bien s’assembler librement pour constituer une mosaïque aux multiples entrées et combinaisons. Arise (2019) sera créée sur invitation du Centre des Monuments Nationaux pour sa manifestation Monuments en Mouvement.
La saison 2018-2019 marquera le vingtième anniversaire de la compagnie de Christian et François Ben Aïm.

DES LIEUX

Ce parcours est devenu possible au fil du temps grâce au compagnonnage et à la délité de nombreux lieux, parmi lesquels des scènes conventionnées (Théâtre de La Madeleine de Troyes où ils ont été artistes associés pendant six ans), des Scènes nationales, des Centres Chorégraphiques Nationaux. Ils sont à ce jour en résidence au Centre des Bords de Marne du Perreux-sur-Marne, et artistes associés au Théâtre de Chatillon.

L’ouverture. C’est ce qui caractérise le cheminement de la compagnie : des solos intimes qui s’ouvrent vers des pièces d’envergure, une écriture physique qui s’engage dans le croisement entre les arts, et des rencontres qui déterminent des compagnonnages dans l’ancrage territorial comme à l’international. Au fil des désirs, toujours renouvelés lorsqu’il s’agit de franchir les frontières, artistiques et géographiques.

WWW.CFBENAIM.COM

Micadanses

15, 16 et 20 rue Geoffroy l'Asnier
75004 Paris

Plan d'acès Micadanses

Facebook Twitter Vimeo

Nos soutiens

Mairie de Paris
Ministère de la culture Adami Paris Réseau Danse